Lockpiking, l’art d’ouvrir une serrure sans clé

On a tous déjà vu dans les films policiers, une personne sortir de sa poche une petite trousse avec des outils, lui permettant en deux tours de mains, d’ouvrir une porte d’entrée de maison, un cadenas, un boîtier d’alarme, etc… Le lockpiking (« crochetage » en Français) est donc l’effet d’ouvrir une serrure sans la clé, mais en utilisant d’autres outils.

Bon, cela semble simple quand on voit ça à la télé, mais c’est une toute autre histoire une fois que vous avec les fameux outils en main.

Les outils

Pour travailler sur votre serrure ou votre cadenas, vous aurez donc besoin d’outils. Vous pourrez au choix les fabriquer vous même via différents tutos, ou en achetez sur différents sites.
Moi j’ai choisi d’acheter mon premier kit que voici:

Composé d’un cadenas transparent afin de comprendre comment le système fonctionne, un premier set d’outils pour travailler comme un pro et un second set qui se loge dans une carte de crédit (pour faire comme dans les films)

La pratique

J’ai eu l’occasion de m’entraîner lors du salon Le Hack de 2018, ainsi que lors de ma visite au Hackerspace de Toulouse. Depuis j’ai ouvert pas mal de cadenas, mais je dois avouer que je me limite à des serrures assez standard. Mais cela permet d’ouvrir une grande partie des serrures et cadenas que j’ai à disposition pour m’entraîner.

Réalisant également des sessions de cybersécurité chaque semaine au boulot, j’ai fais un midi lockpiking afin de montrer que nos serrures et cadenas ne sont pas toujours le meilleur rempart contre les voleurs.

Une bonne expérience pour tout ceux présents, qui ont explosés de joie à chaque fois qu’ils trouvaient comment ouvrir une serrure.

Sébastien

Ingénieur pour l'aviation civile. Passionné d'informatique. Curieux des nouvelles technologies et de la cybersécurité. Réserviste Citoyen de Cyberdéfense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *